Ni fessée ni tétée le Maroc gère a merveille le conflit Libyen

Le départ de Kadhafi a laissé le pays Libyen dans un gouffre et sans leader ce qui a ouvert la voie a l’emergence de dizaines de politiciens dépendants d’influence etrangère et fianancé par des puissances hégemonistes. Le Maroc, pays ancestralement docile , modéré et pacifiste  a certe perdu beaucoup de sa force de dissuasion auprès de son voisin mais en final il récolte le fruit de sa diplomatie et parait etre le seul pays Arabe aujourd’hui ayant des moyens et ressources solides pour gerer les conflits et les catastrophes a travers le monde pourle bonheur de l’humanité et la sauvegarde de la planète.

La première semaine , le débat entre frère Libyen a aboutit a effacer bien des divergences, sous la gestion diplomatique du Maroc tout laisse a croire que nos frères Libyens renoueront avec la paix et la serenité issue des rencontres en terre cherifienne.

Author: elmimouni

1 thought on “Ni fessée ni tétée le Maroc gère a merveille le conflit Libyen

  1. les principaux acteurs du conflit

    Le maréchal Khalifa Haftar
    Occupe lazone orientale du pays, lieu des gisements pétroliers du pays,
    Il est soutenu par l’Egypte, l’Arabie Saoudite, les Emirats arabes unis, la Russie et plus discrètement la France.

    Fayez al-Sarraj

    Il est à la tête du Gouvernement d’union nationale (GNA) qui contrôle Tripoli et les zones alentours avec des milices alliée
    Il reçoit l’aide du Qatar et de la Turquie.
    Un rapport de l’ONU du 9 décembre révèle que la Jordanie et les Emirats Arabes Unis fournissent des armes au GNA.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *