Grassement rémunérés que nous rapportent ces telescopes et leurs utilisateurs?

L’espace a appauvrit la terre , la majorité des ressources terrestres sont investis dansla technologie spatiale, la physique des etoiles et les satellites de dénudage des activités humaines sur terre, plus pire, si un jour ces projets illusoires aboutissent positivement les pays du monde en seronr exclus a l’exception des 6  puissances qui exploitent notre planète a leur unique profit.

Le telesccope hubble mastodonte d’ une masse de 11 tonnes et 13 mètres de long a coûté un milliard de dollars Us et a été visité par des techniciens au moins cinq fois pour des reparations et continue d’engloutir plus de cinquante millions de Dollars par an pour nous rapporter nous le tiers monde quelques images dont nous ignorons le contenu et le but.

Des dizaines de télescopes emergent du sol  souvent plus sophistiqués et performants destinés a  l’étude des étoiles, galaxies et planètes emploient des centaines de physiciens et ingenieurs qui a leur tour sont payés audacieusement pour veiller sur ces machines dont:

Le Yepun, un des quatre télescopes principaux du VLT doté  laser qui crée une étoile fictive Deux telescopes  Keck. Avec ses deux miroirs de 10 m de diamètre, l’observatoire William Myron Keck culmine à 4 145 m sur le mont Mauna Kea de l’île d’Hawaï.

Le Gemini South situé à 2 715 m sur le Cerro Pachón dans la cordillère des Andes au Chili

Le Binocular Telescope en Arizona et ses deux miroirs

le Gran Telescopio Canarias (GTC)  des îles Canaries

Le projet hasardeux  ou l’ESO signait le plus gros contrat au monde dans le domaine de l’astronomie sol pour la construction du dôme et de la structure d’un télescope… démentiel.  l’European Extremely Large Telescope (E-ELT) deviendra en 2024, le plus énorme télescope du monde. Et parallellement, le Thirthy Meters Telescope (TMT) américain et l’australien Giant Magellan Telescope (GMT) sont en cours de construction, et tentent de rivaliser avec leurs miroirs de 30 m et 21 m de diamètre.

 

 

 

Author: elmimouni

1 thought on “Grassement rémunérés que nous rapportent ces telescopes et leurs utilisateurs?

  1. Les Radiotélescopes

    Outre les télescopes optiques, il existe une deuxième catégorie de télescopes au sol : ceux qui observent dans les ondes radio. On dénombre plus de 140 de ces radiotélescopes à travers le globe, qui permettent notamment d’étudier le Soleil, les pouponnières d’étoiles et les pulsars.

    NB: un pulsar est une étoile à neutrons tournant très rapidement sur elle-même et émettant un fort rayonnement électromagnétique, le plus souvent dans le domaine radio.

    Un des plus anciens, le radiotélescope d’Arecibo sur l’île de Porto Rico dans les Antilles, est resté pendant plus de 50 ans la plus grande antenne fixe du monde avec ses 305 m de diamètre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *