C’était un rituel chez le peuple  Vanuatu (un rite initiatique)  pratiqué au cœur du Pacifique , le sauteur se jette  dans le vide du haut d’une tour de bambous de 25 mètres dite Gol pour son accession a l’age adulte.

Aujourd’hui une c’est un sport de plein air qui consiste à se jeter dans le vide avec une corde élastique accrochée aux chevilles ou au torse destinée à ralentir puis à stopper la chute.Le but étant de vivre les sensations fortes procurées par la chute libre suivie de remontées et descentes en oscillations successives

Vers les années trente, les londoniens jouaient à sauter de petits ponts sur la Tamise  accrochée à des bandes de latex.

Vers les années 1980 à 2000  Alan John Hackett -Néo zelandais) lança cette activité a travers plusieurs pays

La société AJ Hackett est aujourd’hui la principale entreprise de saut du monde avec des sites en Nouvelle-Zélande, Australie, France  et Russie, son succès vient de la corde composé d’environ 1 000 fils de latex

Categories: إستطلاع

Leave a Reply